Fermer
Accès rapide

L’inventaire du patrimoine culturel

QU’EST-CE QU’UN INVENTAIRE DU PATRIMOINE ?

L’Inventaire général du patrimoine culturel vise à recenser, étudier et faire connaître les éléments du patrimoine qui présentent un intérêt culturel, historique ou scientifique. Créé en 1964 par André Malraux, ministre des Affaires culturelles, et inscrit dans la loi n°2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales, il a pour ambition d’enrichir la connaissance du patrimoine à l’échelle du territoire national.

Conduit à son origine par les services déconcentrés du ministère de la Culture, les DRAC (Directions Régionales des Affaires Culturelles), l’Inventaire général est aujourd’hui la seule compétence culturelle décentralisée à avoir été confiée aux Régions, depuis la loi Libertés et responsabilités locales du 13 août 2004.

Ses champs d’investigation

L’Inventaire général étudie tous les objets d’un territoire, « de la petite cuillère à la cathédrale ». Tout ce qui compose le paysage quotidien, même dans ses formes les plus modestes, est pris en compte, répertorié, photographié, étudié et situé dans son contexte historique, sociologique, artistique et technique.

L’inventaire concerne par exemple le patrimoine privé comme le patrimoine public, de caractère civil ou religieux, dans un contexte rural ou urbain ; s’intéresse à l’architecture, à l’urbanisme, aux objets et mobilier, sur une période allant du 5e siècle jusqu’en 1990.

Ses méthodes

L’Inventaire général est un projet de recherche historique, fondé sur une démarche scientifique : confronter les observations et analyses faites sur le terrain avec ce que les sources historiques peuvent révéler des œuvres.

Chaque édifice ou objet mobilier inventorié fait l’objet d’un dossier illustré de photographies ou de relevés, complété par les références de la documentation historique utilisée et éventuellement d’une analyse critique.

L’Inventaire général fournit des données exhaustives, homogènes, comparables, accessibles à tous. Méthodes, outils et systèmes documentaires sont normalisés à l’échelle nationale, sous le contrôle de l’État en charge de l’élaboration des normes scientifiques et techniques. L’Inventaire constitue ainsi progressivement une importante documentation historique, graphique et photographique sur les biens culturels français.

L’Inventaire général est un projet documentaire qui n’entraîne aucune contrainte juridique ou réglementaire : les résultats des opérations ont vocation à enrichir la connaissance d’un patrimoine commun pour décider ensemble de son avenir.

L’INVENTAIRE DU PATRIMOINE EN PROVENCE VERTE VERDON

Chaque opération d’inventaire procède par aire d’étude, fraction du territoire national qui sera explorée systématiquement, soit en s’attachant à toutes les composantes du patrimoine (opération topographique), soit à une seule de ses composantes (opération thématique).

Les Régions, qui ont la compétence de conduire l’inventaire sur leur territoire, ont la possibilité de confier cette mission aux collectivités qui le souhaitent. Le territoire Provence Verte Verdon, labellisé Pays d’art et d’histoire, s’engage depuis 2012 aux côtés de la Région Sud pour un travail de recherche sur les 43 communes qui composent son territoire.

De 2012 à 2019, le Pays d’art et d’histoire Provence Verte Verdon a mené une opération d’inventaire thématique sur le patrimoine républicain. Depuis 2019, une nouvelle opération d’inventaire porte sur la thématique du patrimoine religieux.

Pour en savoir plus

Inventaire Général : www.inventaire.culture.gouv.fr/
Service de l’Inventaire en Région Sud : https://patrimages.maregionsud.fr/
Site de diffusion des dossiers d’inventaire du patrimoine en Provence Verte Verdon https://dossiersinventaire.maregionsud.fr/

Pour nous contacter

Service Pays d’art et d’histoire – Inventaire du Patrimoine
Pauline Mayer
ipatrimoine@paysprovenceverteverdon.fr
04 98 05 36 16
07 86 27 89 31

Aller en haut de la page